Pablo, Concours pour une sculpture, Cantalao, Chili

Ce concours pour une sculpture en hommage au poète Pablo Neruda propose un positionnement particulier. Face à l'océan, seule, haute de 37mètres en position initiale, et 21 en position finale, orientée selon les vents et les axes de la rue, cette sculpture incarne d'abord un "etre là". De part son lieu comme sa dimension, elle évoque une présence locale, une implication profonde dans le paysage autour.

Mais elle évolue également et, tout comme le poète, raisonne toujours plus loin. Ployant sous son propre poids, elle déplace peu à peu le lieu de sa présence, l'étend même. Elle oublie son caractère propre, et sa masse, pour se concentrer sur la pure gravité. Etre sans avoir, elle perd en masse pour gagner en poids, tout comme l'oeuvre dépasse la simple existence de l'auteur.

Pablo, Competition for a sculpture, Cantalao, Chile