Dear Henri, Renovation d'une villa, Aix-en-Provence

Située au beau milieu d'une splendide pinède, cette villa des années 70 ne demandait qu'à être bousculée. Conçue dans des proportions corbuséennes (proches du nombre d'or), sa stabilité apparente incitait à apporter de la complexité.

C'est ainsi que vient le parasite, symptôme d'une nouvelle époque, qui rappelle que nous devons désormais inclure les accidents et la complexité dans notre science et nos moeurs.

Le but de l’intervention architecturale comme picturale est donc de révéler la réelle complexité de ce bâtiment d’apparence simple. Loin d’humilier ses ancêtres, ce parasite déclare au contraire qu’il les respecte profondément, non pas pour ce qu’ils ont pu être, mais bien pour ce qu’ils pourraient devenir…

Dear Henri, Renovation of a house, Aix-en-Provence, France